Lili, correspondante australienne des 5è de La Roche

C’est accompagnée de ses parents, Mickaël et Jillian, que Lili débarque dimanche matin sur le port de Tadine. La professeure d’anglais avec qui sa classe correspond, Suzanne Gambay, l’y attend avec deux de ses élèves de 5ème, Emiliano et Marie-Ida. La tension est palpable. C’est une première pour tous et une grande chance car cette rencontre est le fruit du hasard. Ce voyage était planifié bien avant la correspondance pour cette petite famille de Melbourne.

Suzanne a prévu la visite de quelques sites remarquables de Maré et un pique-nique sur la plage. Le soleil est de la partie. La journée promet d’être exceptionnelle. « Nous avons conscience d’être privilégiés aujourd’hui car notre escale à Maré aurait dû s’en tenir à une balade sur le port de Tadine et une baignade sur la plage de Yedjele » concèdent les parents. C’est effectivement bien plus que la professeure d’anglais leur fait découvrir. Les yeux s’écarquillent à l’aquarium naturel et devant les couleurs du lagon sur les côtes de Cengeité et Wabao. Le bleu puissant des vagues qui frappent les falaises escarpées du saut du guerrier émerveille Lili et ses parents. L’immense plage de sable blanc de Patho et sa cocoteraie finissent de persuader ces visiteurs australiens qui s’exclament « c’est encore plus beau que ce que nous pouvions imaginer ».
Les surprises de cette journée hors du commun se poursuivent sur la plage de Pehde où le petit groupe s’arrête pour pique-niquer et profiter de l’océan. Lili et son papa enfilent masque et palmes et peinent à quitter l’eau. Leurs yeux pétillants et leurs sourires en disent long sur ce qu’ils ont découvert dans les fonds marins de Maré. Mickaël prend le kayak pour poursuivre l’exploration des lieux. Il s’approche à moins de 20 mètres d’une baleine et son petit. Cette journée est définitivement incroyable.

C’est en créant son profil sur le site d’échanges linguistiques à l’international ePals que Suzanne entre en contact avec Emily, la maîtresse qui enseigne le français à la classe de Lili. Elle est en primaire, en classe de niveau 4 (l’équivalent de notre CM1) et rejoindra le second degré dans deux ans. Sa correspondance avec les élèves de 5ème de La Roche débute en juin sous la forme de lettres manuscrites que les enseignantes se transmettent par mail. « Grâce à cette finalité très concrète que représente la rencontre avec une correspondante, l’enseignement de l’anglais prend tout son sens. Les enfants ont compris que ce que nous étudions en classe a un but précis, que communiquer avec une personne qui ne parle qu’anglais est difficile et demande du travail » nous dit Suzanne.

info portfolio

P.-S.

En plus de cette petite photo "clin d’œil", vous trouverez ci-dessous "Welcome to our penpal", le diaporama qui raconte en photos cette journée. Il a été conçu par les élèves de 5ème, en cours d’anglais.

Mise à jour :
28 septembre 2016

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter